Clara Nizzoli invitée du podcast “Lost in translation”

Un podcast dédié à la traduction et l’interprétation, crée et animé par Clara Joubert.

Dans chaque épisode, est invité·e une traductrice, un traducteur, un/e interprète, un chercheur ou une chercheuse pour discuter de traduction, d’interprétation, de langue, de langage, pour comprendre ce que ça veut dire, aujourd’hui, traduire ou interpréter. Avec Clara, c’est l’occasion de discuter des langues minorées et de la revue Café, qu’elle a co-fondée.

Entretien avec Rosie Pinhas-Delpuech par Stéphane Habib et Delphine Horvilleur

À partir de son nouveau roman, Le typographe de Whitechapel. Comment Y. H. Brenner réinventa l’hébreu moderne, Rosie Pinhas-Delpuech s’entretient avec Delphine Horvilleur, rabbin et directrice de la revue Tenou’a, et Stéphane Habib, écrivain et psychanalyste, autour de l’écriture et de la traduction, de celle de l’hébreu en particulier, une langue qui se réinvente en jouant du risque de l’erreur, du malentendu et du contresens.

Cliquez ici pour lire l’entretien

Cambrai: pour la reprise de sa programmation, le Labo invite… un vampirologue

Dès la semaine prochaine, les soirées reviennent en force au Labo à Cambrai. Avec l’assouplissement du couvre-feu à 21 heures, deux rendez-vous mettront en lumière le métier de traducteur. L’un des invités est vampirologue !

Après sa réouverture, il y a quelques semaines, le Labo (https://www.lelabocambrai.fr/iguana/www.main.cls) accélère la cadence. Avec les mesures de déconfinement, le centre culturel reprend ses événements gratuits en finn de journée. « La première soirée depuis octobre 2020 » se réjouit Marie George, coordinatrice de l’action culturelle du Labo. Et la programmation a de quoi surprendre.

Ce mardi 25 mai à 19 heures, l’invité est le traducteur, Jacques Sirgent. Sa spécialité ? Vampirologue ! L’homme aux multiples casquettes est féru de vampires. Il a d’ailleurs ouvert un musée à Paris qui leur est consacré : le musée des vampires. La soirée ne manquera pas de piquant. Deux thèmes seront abordés. Les enjeux de la traduction du roman Dracula de Bram Stocker et toute l’histoire qui tourne autour de ce personnage fantastique. Ce rendez-vous est plutôt orienté pour un public adulte précise Marie George.

Doublage et sous-titrage
Vendredi 28 mai, c’est Juliette De La Cruz qui prendra place au Labo à 19 heures. Elle travaille notamment en doublage et sous-titrage sur la traduction de films et téléfilms pour TF1, M6, Canal plus ou encore Arte. Juliette De La Cruz présentera, sous la forme de jeux, son métier de traductrice dans l’audiovisuel : Comment on traduit un film ? Quels sont les partis pris ? etc.

Il flotte donc comme un air de délivrance. « Les conditions ne sont pas non plus exceptionnelles et tout n’est pas revenu à la normale mais ça change beaucoup de choses pour nous » souffle Marie George. Les horaires s’allongent. Le Labo est à nouveau ouvert jusqu’à 20h30 les mardis et vendredis. Pour l’instant, la jauge de ces événements est fixée à 35 personnes. Il est possible de réserver sa place à l’accueil du Labo ou par téléphone au 03 74 51 00 00.